Ouvrir

Réseau routier

La stratégie du réseau routier s’applique à l’ensemble du territoire de l’Ouest lausannois. Les études respectives sont fondamentales pour la qualité de vie dans l’Ouest lausannois compte tenu du risque d’engorgement des voies de communication suscité par l’urbanisation. Dans le cadre du PALM, il a été fixé comme objectif principal de délester le réseau routier cantonal et local, moyennant des charges supplémentaires sur le réseau autoroutier. Pour ce faire, des modifications du réseau national (suppression du goulet d’étranglement de Crissier et nouvelles jonctions autoroutières à Ecublens et Chavannes-près-Renens, dès 2025) ainsi que sur le réseau cantonal (mesures d’accompagnement pour garantir les accès aux jonctions autoroutières) sont indispensables.

Aerienne ouest lausannois

« Près de 25% de la population suisse est exposée à des niveaux sonores gênants et environ 10% de la population à des niveaux sonores dépassant les valeurs limites admissibles. Ces nuisances portent atteinte au bien-être, que ce soit au travail ou au domicile, durant les loisirs ou pendant les heures de détente et de repos. Pour le canton de Vaud, le cadastre du bruit routier (consultable sur le site internet www.geoplanet.vd.ch) établi par le Service de l’environnement et de l’énergie (SEVEN) montre que l’assainissement doit être entrepris pour environ 400km de routes cantonales et communales répartis sur près de 150 communes. »1

Les Communes et le Canton ont l’obligation d’assainir le bruit routier et peuvent à cet effet bénéficier d’une subvention fédérale sous conditions. Une étude préliminaire d’assainissement du bruit routier des routes cantonales et des routes communales principales a été menée conjointement avec les services de l’Etat et les Communes en 2009 et 2010.

Il s’agissait d’évaluer l’importance des dépassements des valeurs légales actuellement et selon une projection du trafic en 2030, d’identifier les axes devant être assainis et de définir des lignes directrices d’assainissement phonique.

L’étude a notamment montré que les dépassements des valeurs limites d’immissions sont globalement plus importants en situation nocturne, et que les dépassements des valeurs d’alarme sont globalement plus importants pour la situation diurne.

En septembre 2010, le groupe de pilotage politique du SDOL a chargé les Communes de donner suite aux conclusions du rapport en collaboration avec les services de l’Etat.

Le rapport, intitulé « Assainissement du bruit routier », a été publié en septembre 2010. Des exemplaires de cette brochure peuvent être commandés auprès du Bureau du SDOL.

_ _ _ _ _ _ _ _

1 source : Bruit du trafic routier – Assainissement (Etat de Vaud, SEVEN & SR, avril 2007)

Aerienne ouest lausannois

Date Titre Descriptifs / Auteurs
30.09.2010 Assainissement du bruit routier dans l'Ouest lausannois pdf