Ouvrir

Stationnement

La maîtrise de l’accroissement du trafic doit obligatoirement passer par une modification des habitudes de déplacement pour parvenir à un important transfert modal sur les transports publics et les modes doux. Outil nécessaire pour une stratégie de mobilité cohérente, une politique intercommunale coordonnée en matière de stationnement a été mise à l’étude depuis 2009. Elle a permis de rassembler les représentants techniques et politiques de l’Ouest lausannois sur ce thème important afin de définir des objectifs communs et d’envisager des mesures à mettre en place progressivement.

La première concrétisation de cette étude est la mise en place d’une plate-forme d’information politique sur le stationnement réunissant la Police de l’Ouest lausannois et la Présidente du Gropil. La coordination, l’échange d’expérience et la priorisation des actions à mener constituent ses principales missions.

La deuxième étape importante a été l’établissement d’un inventaire du stationnement dans l’Ouest lausannois entre août 2012 et décembre 2013. Cet inventaire a recensé l’offre de stationnement public et la réglementation en vigueur dans l’Ouest lausannois et abouti à l’établissement d’une base de données géo-référentielles et la mise en service d’un guichet cartographique accessible sur internet. La mise à jour des données sur le terrain se fait par PolOuest en coopération avec des responsables communaux.

Pour accéder au guichet cartographique de l’inventaire du stationnement : http://sdol.edilis.net/

Une étude menée par le SDOL a traité les besoin des parkings de relais (P+R) dans l’Ouest lausannois.  Afin d’inciter donc les pendulaires à se déplacer par d’autres moyens de transport que la voiture privée (en particulier moyennant des conditions de stationnement restrictives dans les centres urbains), la solution de rabattement P+R s’adresse principalement aux personnes qui ne bénéficient pas d’une bonne desserte en transport public proche de leur domicile.

Au vu de la politique intercommunale coordonnée en matière de stationnement et du catalogue de mesures accordé (élaboré depuis 2008), la première phase de l’étude P+R a été menée entre février et décembre 2012. Cette étude a été coordonnée par les huit communes de l’Ouest lausannois, la commune de Lausanne, PolOuest, le Canton (DGMR) et le bureau du SDOL. Elle a eu pour but de définir la clientèle cible, les sites favorables (prenant en compte l’offre des transports publics et du réseau routier) ainsi que les grandes échéances à considérer pour la mise en place des P+R dans la région de l’Ouest lausannois. Dans ce cadre, des sites favorables à court terme (2014) et à long terme (2025) ont été proposés pour les différents types de P+R (P+Rail, P+R d’agglomération, P+R communaux).

Cependant, suite aux discussions postérieures à l’étude, le besoin de nouvelles grandes installations intercommunales dans la région de l’Ouest lausannois n’est pas avéré. Au vu de l’offre existante des P+R dans l’agglomération de Lausanne-Morges ainsi que le risque des grands P+R d’agglomération d’attirer des usagers externes à la région et d’augmenter le trafic de transit, il est proposé que les P+R communaux soient favorisés. Ces P+R à plus petite échelle offrent l’avantage d’être plus flexibles par rapport au développement de la demande future et de minimiser le risque de leur surdimensionnement. Il a donc été proposé que la planification et la mise en œuvre d’éventuels P+R communaux (deuxième phase de l’étude P+R) se fassent directement par les communes intéressées.

Date Titre Descriptifs / Auteurs
01.06.2013 Stratégie en matière de P+R dans l'Ouest lausannois pdf
25.09.2009 Définition d'une politique intercommunale coordonnée en matière de stationnement - rapport phase 1 pdf
18.12.2009 Définition d'une politique intercommunale coordonnée en matière de stationnement - rapport phase 2 pdf